Place aux 32es de finale !

Soirée de tirage de Coupe de France aux salons Nework des Yachts de Paris, ce lundi 4 décembre (photo Agence APL/Philippe Le Brech/fff.fr). Les affiches des 32èmes de finale sont désormais connues et les équipes de Ligue 1 arrivent enfin dans la compétition, pour le bonheur de certains. Réactions…

La magie ne s’arrête jamais en Coupe de France, surtout pas à partir des 32èmes de finale ! Les clubs de l’élite arrivent et nous avons un grand gagnant : Still, le petit poucet, qui affrontera Troyes pour le seul derby du Grand Est : « On s’est tous levés comme un seul homme dans le club-house, on voulait une Ligue 1 et on l’a ! » s’exclame l’euphorique capitaine stillois, Alexandre Maisonneuve, encore décisif dans le succès du week-end qui les propulse à ce stade de la compétition, une première historique pour un club de niveau 8 depuis la création de la Coupe de France.

Le match se jouera sûrement à Molsheim, il faudra encore définir cela avec l’ESTAC, mais l’essentiel n’est pas là. « On est encore sur notre petit nuage, c’est un truc de fou, je crois qu’on va tous passer les meilleures fêtes de fin d’année de notre vie » explique Maisonneuve. C’est la fête en Alsace, et dans l’Aube on reste très prudent comme nous l’indique Luis De Sousa, directeur sportif du club troyen « On reçoit le petit poucet, mais ça ne changera en rien notre façon de travailler. Il y a 90 minutes à jouer si ce n’est plus, dans un grand respect des amateurs ». Mais il n’y a pas qu’en Alsace, où on est satisfait du tirage.

En effet, l’AS Nancy-Lorraine aura aussi le droit à un match de gala à Marcel Picot. Le club au Chardon accueillera l’Olympique Lyonnais, actuel deuxième de Ligue 1. « On est satisfait de jouer à domicile, ça va nous remémorer les bons souvenirs de la première division et sans doute remplir le stade » explique Paul Fischer, directeur général adjoint du club nancéien. Les voisins de Metz, quant à eux, iront dans le Nord jouer contre Dunkerque, alors que Strasbourg démarrera par un choc de L1 contre Dijon. Les Alsaciens de Schiltigheim retrouvent les 32èmes en accueillant l’AJ Auxerre et Biesheim les découvrira pour la première fois, en se déplaçant à Fleury. Epinal connaît son éventuel adversaire, mais il restera le match du 8e tour à jouer pour les Vosgiens, ce dimanche 10 décembre contre le Blanc-Mesnil (14h30). Les matchs sont programmés pour le premier week-end de 2018, les 6 et 7 janvier prochains.

Maxime Faure

+ de photos du tirage au sort


Les affiches des 32èmes de finale pour le Grand Est :

  • SC Schiltigheim (N2) – AJ Auxerre (L2) samedi 06/01 à 15h
  • AS Nancy-Lorraine (L2) – Olympique Lyonnais (L1) samedi 06/01 à 21h
  • RC Strasbourg Alsace (L1) – Dijon FCO (L1) dimanche 07/01 à 14h15
  • Still 1930 (R3) – ESTAC Troyes (L1) dimanche 07/01 à 17h30 à Molsheim
  • FC Fleury 91 (N2) – ASC Biesheim (N3) dimanche 07/01 à 17h30
  • USL Dunkerque (N1) – FC Metz (L1) dimanche 07/01 à 17h30
  • Entente SSG (N1) – SA Epinal (N2)

Le programme des retransmissions

Par Olivier Teissère

Articles les plus lus dans cette catégorie