Forbach, un œil dans le rétro

Forbach poursuit l’aventure en Coupe de France avec un joli match à disputer samedi (17h), face à une équipe de l’AS Nancy-Lorraine qui aura peut-être la tête ailleurs. Cette rencontre en rappelle surtout une autre d’il y a 24 ans.

Il y a comme un air de déjà-vu à Forbach avec ce match contre L’AS Nancy-Lorraine qui approche. En effet les Forbachois vont accueillir les professionnels de l’ASNL. Un premier match contre des professionnels pour leur coach, Alexandre Luthardt, mais la confrontation entre les deux clubs avait déjà eu lieu. C’était le 3 janvier 1993, pour le compte des 32èmes de finale de Coupe Nationale. « J’espère que ça sera la fête du foot, on a une équipe très jeune qui pourra se faire plaisir en jouant à fond contre des pros » nous dit l’entraineur de l’USF. Il y a presque 25 ans, le stade du Schlossberg avait vu son équipe éliminer l’équipe au Chardon, victoire 1-0 à l’époque avec ce but sur penalty de Jean-Marie Scattareggia (voir la vidéo ci-dessous). La présence en seizièmes de finale après cette victoire figure dans les annales du club, malgré l’élimination qui suivra contre le FC Mulhouse. Dix ans plus tard, en 2003, Forbach cédait d’un rien face à Lens (2-3).

Forbach à l’occasion samedi de rappeler à tous des moments glorieux de son histoire, alors que le début de saison des relégués de N3 n’est pas flamboyant. « C’est sûr que le début de saison n’est pas exceptionnel, mais le parcours en coupe nous a permis de jouer tous les week-ends et de rester dans un mode de compétition. » Une envie de jouer pour l’équipe de l’US Forbach qui commence à porter ses fruits. « D’arriver loin dans cette compétition nous donne de la confiance et cela peut expliquer les deux derniers résultats positifs pour nous en championnat. » explique Luthardt. Deux victoires contre la réserve d’Epinal mais surtout contre le FC Thionville, qui mène actuellement les débats dans cette R1 Lorraine. Les actuels dixièmes du championnat sont donc dans une bonne dynamique avant d’aborder ce match. Le moral remonte et jouer Nancy pourrait faire encore plus de bien à l’équipe.

Un rayon de soleil dans un début de saison morose, voilà ce que pourrait représenter ce match pour l’US Forbach. Les Hommes de Luthardt seront prêts et espèreront faire de ce match une grande fête au Schlossberg. Le stade qui avait déjà connu l’exploit retentissant de 1993, qui avait vibré en 2003, voudra connaître un scénario similaire ce samedi 11 novembre (17 h).

Par Stéphane Heili

Articles les plus lus dans cette catégorie