Du BMF apprentissage à … St-Etienne

Publié le 11/02/2020

Marc Laurent, jeune éducateur de 22 ans qui a passé son début de semaine dans les locaux de la LGEF de Strasbourg dans le cadre du BMF par apprentissage s’apprête à jouer ce jeudi  un quart de finale historique de Coupe de France avec son équipe du SAS Epinal.

A l’heure où ses coéquipiers spinaliens passaient ces derniers jours à préparer l’échéance historique de Coupe de France, Marc Laurent a entamé sa semaine à Strasbourg avec ses camarades de promotion du BMF par apprentissage notamment dans le cadre du module arbitrage. « J’avais vu avec le coach, il savait que je raterais le début de la semaine, mais je vais faire la séance de ce mercredi avec le groupe. C’est sûr, c’est un peu  pénalisant dans un moment aussi fort », explique le jeune homme discret qui espère néanmoins être titulaire en défense central ce jeudi. De fait, il va peut-être profiter de la suspension de son coéquipier Paul Léonard. Lui-même avait manqué le rendez-vous face à Lille pour les mêmes raisons.

Ce pur vosgien, qui a débuté le foot à Dompaire, a rejoint le SAS à l’âge de 14 ans pour y faire presque toutes ses gammes. Désormais, c’est lui qui coache les U15 du club dans le cadre de sa formation en BMF.  « Cela m’apporte une vie de groupe supplémentaire, des joueurs qui viennent d’autres clubs du Grand Est et ça me permet ainsi d’enrichir mes connaissances. J’ai l’habitude d’être joueur et là  je passe de l’autre côté en tant qu’éducateur. Je peux avoir une approche différente durant les entraînements quand le coach nous parle de certains exercices »

Jeudi, il va vivre un intermède dans sa formation. Avec une autre expérience, forcément enrichissante et pas dénué d’ambitions. Après Sochaux et Lille, Epinal continue à croire à l’exploit.

Par Stéphane Heili

Articles les plus lus dans cette catégorie