National3, l’heure des comptes….

Publié le 16/06/2018

Clap de fin ce samedi 19 mai sur cette première édition du championnat de National3 remporté par les Alsaciens du FR Haguenau (photo). C’est l’heure du bilan au terme d’une saison qui aura été surtout éprouvante et longue.

Il restait une petite zone de suspense ce samedi, histoire de compléter cette interminable liste d’équipes reléguées : six au total, record absolu des douze groupes du National3. Epernay a fait le boulot, s’imposant 0-2 sur l’annexe de Saint-Symphorien, plongeant la réserve du FC Metz en championnat régional. Erstein, Pagny-sur(Moselle, Trémery, Prix-les-Mézières et Lunéville sont les compagnons d’infortune des Messins.

Sur le podium, pour accompagner Haguenau, beau champion au final, on retrouve Biesheim qui aura réalisé une belle saison en championnat et en Coupe de France et une équipe réserve de Troyes qui prend la 3e place, la faute un match perdu sur tapis vert. On se souviendra aussi d’un début de championnat compliqué avec l’intégration tardive d’Amnéville qui signe au final une belle 5e place.

Ce championnat de National3 aurait également fait plaisir à Jean de La Fontaine et sa fameuse fable du lièvre et de la tortue. Lunéville a longtemps mené les débats et termine relégable, là où Haguenau a démarré doucement avant de finir fort. Il faut dire qu’il a fallu rattraper le temps perdu au printemps avec un abonnement à la semaine anglaise pour tout le monde.

Plus globalement, on notera que sur les douze champions de Nationl3, quatre sont des équipes réserves. Les neuf rescapés de cette saison retrouveront avec eux Raon l’Etape et St-Louis/Neuweg qui descendent du National2, le FC Agglomération Troyenne, sûr de monter, et attendent le nom des futurs champions de Régional1 en Alsace et en Lorraine pour compléter ce qui sera désormais un groupe de quatorze équipes.

Par Stéphane Heili

Articles les plus lus dans cette catégorie