N2 : Schiltigheim, les yeux vers le haut

Grâce à une étonnante fin de saison, Schiltigheim est passé tout près de l’accession en National la saison dernière. A l’heure de la reprise, elle a sonné mardi pour les Verts, on y pense un peu forcément, mais on songe surtout à des lendemains plus ambitieux.

C’était il y a deux mois à peine. En plein coeur du mois de mai, Schiltigheim est en passe de déjouer tous les pronostics. Grâce à une série de onze matchs sans défaite dont neuf victoires, Schiltigheim est au pied du podium. Malheureusement, deux défaites sur les deux dernières rencontres en décident autrement. « Cela reste une très bonne saison pour un promu », reconnaît Stéphane Crucet, le coach schilikois. « On a surtout été trop irréguliers sur la phase aller et c’est dommage. C’est notamment lié à un souci dans la finition ». Dans la lignée de la saison dernière et de l’arrivée d’un coach à temps plein, le club dans son ensemble voit ses exigences vers le haut : rénovation du terrain synthétique d’entraînement, effectif qui s’entraînera en journée avec un effectif à statut semi-pro. « Je ne veux pas dire que l’on va jouer la montée, mais en tant que coach, celle-ci est forcément dans un coin de la tête », indique Crucet.

Le recrutement est à l’image des objectifs du club : ambitieux afin de ne pas répéter les erreurs de la saison précédente. Avec plusieurs recrues intéressantes. « Nous avons misé sur des joueurs qui viennent du niveau supérieur », explique le coach des Verts. En effet, 4 des nouveaux joueurs évoluaient en National la saison dernière. Jordan Gasser, qui sort d’un parcours exemplaire avec Chambly en Coupe de France (il a notamment contribué à l’élimination du Racing Club de Strasbourg en quart de finale), est de retour au club. Marko Vidovic, ami de Stephan Mitrovic, la recrue du Racing, vient renforcer le secteur défensif. Nicolas Pfrimmer, en provenance de la réserve du RCSA, et Grégory Gendrey (US Créteil), viennent eux renforcer le secteur offensif. Enfin, Thomas Martin de Créteil et qui a joué en National2 avec le Racing, et César Zeoula, en provenance de Laval, viennent eux consolider le milieu de terrain de l’équipe. De plus, le club entrevoit la possibilité d’intégrer dans son effectif encore 2 ou 3 jeunes joueurs dans les jours qui suivent.

« Les objectifs sont élevés, il nous reste à faire prendre la sauce », poursuit Crucet. Et ça commence par une préparation réussie.

Jimmy Gedik

Documents joints à l'article

Schiltigheim, les arrivées, les départs
Par Stéphane Heili

Articles les plus lus dans cette catégorie