N2 : Madihi, un retour gagnant

Tout juste revenu de blessure, le jeune Erwann Madihi (ici à droite – photo Marc Carbiener) a pu vivre son premier 32e de finale de Coupe de France. Un retour gagnant pour le joueur spinalien qui va vivre un mois de janvier intense, avec en toile de fond ce choc contre Marseille dans deux semaines.

Formé au Racing Club de Strasbourg, où il a été champion de CFA2 la saison dernière malgré un genou récalcitrant, l’Alsacien a choisi de poursuivre sa carrière dans les Vosges. « On m’avait proposé de rester un an de plus au Racing, mais j’ai choisi d’aller à Epinal » explique le milieu de terrain. Après un bon début de saison, c’est un tacle appuyé sur la cheville qui est venu contrarier le joueur de 23 ans, lors du 7e tour de Coupe de France contre les Guadeloupéens du CS Moulien. « Je suis rentré sur Strasbourg pour faire des soins tous les jours et j’ai pu revenir plus vite que prévu à Epinal pour la reprise du club fin décembre » raconte le numéro 28 vosgien. Deux mois après sa blessure, le voilà titulaire en coupe de France le week-end dernier à Sannois Saint-Gratien, avec au bout la qualification de son club pour les 16es de finale.

Une sacrée aventure pour sa première participation à la prestigieuse coupe de France. « Je ne me rendais pas bien compte, c’est les coéquipiers qui me disaient que c’était exceptionnel et en tirant Marseille on comprend ». Un match que l’ex-Strasbourgeois a hâte de jouer pour rencontrer des joueurs d’envergure. « Ce sont tous des internationaux, j’aimerais croiser Luis Gustavo puisqu’on joue au même poste et qu’on le découvre cette saison en Ligue 1, mais il y a aussi Payet, Thauvin… »

Un gros match en perspective, mais avant cela il y a le championnat qui reprend ses droits ce week-end contre la réserve du Paris SG. « Le coach nous l’a dit. Pour bien préparer Marseille, il faudra faire des bons matchs en championnat contre Paris et Belfort » rapporte Madihi. Enchaîner les matchs et les bonnes performances, c’est ce que souhaite le milieu de terrain d’Epinal pour cette deuxième partie de saison et ça commence dès ce samedi 13 janvier au stade de la Colombière (16h)… en attendant l’OM…

Maxime Faure

Par Olivier Teissère

Articles les plus lus dans cette catégorie